Mobilisez votre capital humain

Dans votre tableur Excel, quel pourcentage des potentiels de vos collaborateurs estimez-vous utiliser ? Je vous pose la même question concernant votre appareil photo ou un des logiciels que vous utilisez ?  Cette question pourrait concerner beaucoup des objets qui nous entourent. A peu de choses près, la réponse serait sensiblement la même… de l’ordre de 5 à 10%. Et maintenant quel pourcentage du capital humain de votre équipe estimez-vous mobiliser à la réussite de l’Entreprise ? Prenez-vous le risque de répondre plus de 10% ?

Par ces temps de crise, décrocher des performances est encore plus nécessaire que jamais. Chacun cherche à faire plus de marge, à dégager du résultat… Mais plus la période est tendue, plus les entreprises raisonnent structure, raisonnent baisse des coûts. Cela apporte du résultat mais quels sont les effets pervers ?

Risques Psycho Sociaux

Est-ce un hasard si les risques psychosociaux sont d’une actualité brûlante ?

Gisement de productivité

Or le capital humain est un tas d’or à portée de main. Ce gisement de productivité est sans commune mesure avec les coupes sombres en termes de résultat. Comment révéler ce gisement et faire passer la mobilisation de 5 ou 10% à (?) dans un plus grand bien-être pour tous ! Vous imaginez ????

Et si votre management actuel ne mobilisait que  10 % du potentiel humain de votre équipe ? Vous et vos collaborateurs, vous auriez les plus grands bénéfices à revisiter votre management. C’est la mission de l’Ecole du Management des Hommes®.

Les 4 compétences du Manageur

L’Ecole du Management des Hommes® a défini le management en 4 compétences :

– Le management individuel, qui s’appuie sur seulement 5 actes managériaux,
– Le management d’équipe dont les 5 techniques développent les 5 qualités communes aux dream-teams,
– Le management transversal qui permet de compenser l’autorité que l’on n’a pas dans ce management transverse,
– Le management collaboratif où notre R&D à partir de Process Com a pour objectif d’être capable de mobiliser toute personne, même celles « hostiles » à la réussite de votre projet et de ceux de vos collaborateurs.

Retrouvez ces 4 compétences sur www.managis.com

Réinventer le management

La plupart des situations managériales existantes, font penser à ces âtres à bois qui pendant des siècles ne produisaient que 10% de la chaleur potentielle. Avec les plaques en fonte, la performance atteignait péniblement 15%. Il y a quelque dizaines d’années, un système de tuyaux récupérant l’air chaud permet de restituer 70 à 80% de la chaleur produite. Avec un système de ventilation, le pourcentage dépasse les 90%. C’est comme dans le management, il y avait quelque chose à réinventer. C’est la mission que s’est fixée l’Ecole du Management des Hommes. C’est un travail sans fin, générer à la fois plus de productivité et plus de bien-être.

Mesure à froid de l’efficacité

Ah ! J’allais oublier… Après 2 mois de pratique-terrain, une mesure d’efficacité de nos formations est pratiquée… c’est une mesure à froid. Ça, c’est de la garantie ! Commencez tout de suite par revisiter une des 4 compétences du manager – vous saurez tout de suite que cela valait la peine de revisiter votre management.

A bientôt.

Christian

||||| Like It 3 J’aime ! |||||
Christian Becquereau | 3 mars 2014
  • Renard 3 mars 2014 at 11 h 36 min
    Stupéfiant ! Après avoir lu votre billet, je me suis posé... J'ai imaginé mes équipes avec +60%de productivité et +60% de bien-être... c'était beau ! Je vais visiter votre site. Merci de penser aussi au bien-être de chacun quand vous parler de productivité. Je crois que le deuxième ne peut pas s'obtenir sans le second.
  • Valérie 3 mars 2014 at 11 h 41 min
    Sous cet angle, le métier de manager prend une dimension tellement vaste que je me sens fière et investie dans ma mission de manager.
  • Christian Becquereau 3 mars 2014 at 12 h 03 min
    Valérie Tant mieux. J'aime beaucoup votre qualificatif "mission". Tout en étant cool, c'est ainsi que nous concevons votre métier à l'Ecole du Management des Hommes. Christian

Commentaire

*